Autres projets & collaborations



En 2018, collaboration à la création INTERSTICE-S avec la plasticienne Bénédicte Davin ...

En 2018/2019, collaboration au projet de création CANOPÉE de la Cie Hors-Piste
Depuis 2014, la Cie Hors-Piste va à la rencontre de groupe de personnes pour qui le déplacement sur le territoire modifie totalement ou durablement la trajectoire de vie. Le fil rouge de l'ensemble de ce dispositif de rencontres, de recherches et d'expérimentations est la cartographie (en partenariat avec l'atelier de cartographie de Sciences Po). Ce fil se déroule et rejoint les outils habituels de la Cie que sont la vidéo, le texte et les arts plastiques.
Depuis plus de 3 ans, la Cie Hors-Piste archive des films, des textes, des tracés, des cartes, des photos, des entretiens pour tenter de faire apparaître le réel invisible et faire jaillir des singularités du brassage collectif.

L'ensemble de ce parcours servira de base à la création CANOPÉE, une installation-spectacle proposant un territoire utopique peuplé d'habitants invisibles ... Un trait d'union, un point de convergence entre des espaces de vie, des parcours, des Hommes.
Installation plastique, sonore et vidéo, "habitée" de performances chorégraphiques et textuelles, cette proposition se veut mobile et s'adapte aux déplacements. Une invitation à investir et à traverser un dédale où les fenêtres s'ouvrent sur l'invisible.
Projet de création réalisé en collaboration avec Sylvie Cavacciuti du Collectif l'art au quotidien.
La création CANOPÉE s'inscrit dans un processus de création développé entre l'hiver 2018 et le printemps 2019, et donnera lieu à différentes étapes de recherches, de création et de présentations publiques.

À l'occasion de l'invitation par Le Tarmac – Scène Internationale Francophone, des 1ers fragments de la création CANOPÉE  seront présentés - du 14 au 16 mars 2018 / dans le cadre des Traversées Africaines – sous la forme d'une installation plastique, vidéo et sonore immersive.
Une installation qui propose de découvrir et de suivre des femmes sans domicile dans leurs déplacements quotidiens. Ce parcours est aussi une tentative de révélation de la situation particulière des femmes migrantes.
Un premier temps public intitulé La Balade des gens heureux
Vernissage le 14 mars 2018 à 18h

D'autres étapes à venir... 

En 2015, collaboration au projet PASSAGE-S #3 de la Cie Hors-Piste
D'octobre à décembre 2015, la Cie Hors-Piste a développé un atelier théâtre et arts plastique à la Maison d'arrêt de Fresnes, donnant lieu à une restitution plateau, et à une installation plastique, sonore et vidéo (installation réalisée en collaboration avec Sylvie Cavacciuti du Collectif l'art au quotidien), présentées au Théâtre du Soleil/La Cartoucherie.
Du 11 au 13 décembre 2015 – Théâtre du Soleil/La Cartoucherie (Paris 12ème)
En résidence au Théâtre du Soleil-La Cartoucherie (Paris 12ème
En collaboration avec : Le Musée de l'histoire de l'immigration (Paris 12ème) / Lycée Elisa Lemonnier (Paris 12ème)
Avec le soutien de : Service de Probation et d'Insertion Pénitentiaire (SPIP 94) / DRJS - Direction Régionale Jeunesse et Sport et Cohésion Sociale (ACSé) /  Drac Île-de-France / Mairie du 12ème arrondissement de Paris

En 2015, en collaboration avec le Théâtre de la cité internationale, le Collectif l’art au quotidien a mené un projet de recherche et de création avec des collégiens sur la thématique de l’espace public. Ce projet a été mené par Sophie Maillard.
Réfléchir aux espaces dans lesquels nous vivons : ville, quartier, arrondissement, rue… Se questionner sur ce qu’on y vit, n’y vit pas, voudrait y vivre ou ne plus y vivre… Le point de départ était, à la manière de Tentative d'épuisement d'un lieu parisien de Georges Perec, l’observation d’un espace de notre quotidien, pour aboutir à la production d’un écrit à partir d’une grille de lecture. Des écrits mis en relation avec des textes de Jacques Roubaud, Raymond Queneau, Georges Perec, Lionel Spycher, Tania Mouraud, Jean-Dominique Secondi … qui placent l’espace public au cœur de leurs questionnements.

Depuis 2008, le Collectif l’art au quotidien mène un projet de sensibilisation à la lecture à voix haute. Ce projet est mené par Sophie Maillard qui considère la lecture à voix haute comme un type à part entière d’interprétation du texte.
Développé dans les établissements scolaires de la ville de Montrouge, ce projet souhaite éveiller la sensibilité artistique et littéraire des enfants, de stimuler les apprentissages afin d’en faire de futurs lecteurs.
En 2015, un projet de sensibilisation à la lecture à voix haute auprès de lycéens a été développé en collaboration avec le Théâtre de la cité internationale autour du livre Le Caillou de Sigolène Vison. Ce projet avait pour objectif de leur permettre de s’emparer d’un texte d’étude en lui donnant vie et corps à travers la voix.

Depuis 2006, une mission de conseils artistiques et de programmation (dont le développement d'un volet de créations in situ) est confiée au Collectif l’art au quotidien par la Fondazione Teatro Piemonte Europa (Italie), dans le cadre du festival Teatro a Corte (Turin-Piémont-Italie). Cette mission est menée par Sylvie Cavacciuti.
    Teatro a Corte, dirigé par Beppe Navello, est un festival européen de spectacle vivant. Sa programmation est proposée à Turin, mais aussi dans plusieurs villes et sites patrimoniaux (châteaux) du Piémont. Un véritable temps de rencontre et de découverte de la région du Piémont et de son patrimoine à travers la création contemporaine européenne.
    Le développement de créations conçues et réalisées (ou re-crées) in situ pour les lieux du festival est un axe artistique important de Teatro a Corte depuis son origine. Sa programmation est en effet pensée dans un dialogue constant entre les lieux (édifices du patrimoine architectural, jardins, rues, places...) et les créations artistiques, et met l’accent sur des projets de création pour sites spécifiques et conçus à partir des lieux qui les accueillent, dans une dynamique de diversité et de richesse du territoire et d'espaces qui le caractérisent.
    Pluridisciplinaire (théâtre visuel et de marionnette, danse, arts du cirque et de la rue, mime, arts sonore et musical, arts visuels, nouvelles technologies…), le festival Teatro a Corte collabore depuis plusieurs années avec de nombreuses compagnies et artistes venus de toute l'Europe.